“Inchydoney Memories” élevage de lévriers Greyhounds en Bourgogne
“Inchydoney Memories”élevage de lévriers Greyhounds en Bourgogne

Mon Greyhound me parle ! Les vocalises

Les Greyhounds sont des lévriers particulièrement expressifs.

Ils communiquent avec nous de différentes manières, très imagées : les vocalises, bien sûr, selon une très large palette sonore mais aussi par leurs expressions faciales et leurs postures corporelles.

Petit tour du “Savoir parler Greyhound” dans le texte ! Aujourd’hui, les vocalises, parfois impressionnantes.

 


Les vocalises

Bien sûr, le Greyhound est semblable aux autres chiens à bien des égards, mais il y a des choses que les Greyhounds font ou « disent »… et pas les autres races. Oui, j’ai bien écrit « disent ». En effet, la plupart des Greyhounds sont « bavards » et vocalisent beaucoup. Ce comportement est parfois déconcertant pour qui ne connaît pas la race !

La palette des sons qu’un Greyhound est susceptible de produire est incroyablement étendue : aboiements, grognements, dents qui claquent, grommellements, grondements, gémissements, chants… En effet, votre Greyhound a énormément de choses à vous dire !

Aboyer... eh bien, parfois !

Les Greyhounds sont habituellement des chiens calmes et naturellement peu aboyeurs. Cependant, durant les phases de jeu, ou si un intrus s’approche trop près de son territoire, le Greyhound pourra lancer des aboiements. « Il » pourra alors avoir le timbre profond et ample du Chien des Baskerville. « Elle » pourra très bien hurler comme une « soprano colorature ».

Certains Greyhounds aboient lorsqu’une personne (le facteur, par exemple) ou un autre chien s’approche de la porte, voire passe dans la rue. Certains aboient uniquement aux étrangers. Et d’autres uniquement à certains étrangers, par exemple, à toutes les dames qui traînent un Caddie… Ce comportement est tout à fait individuel et dépend de la façon dont votre Greyhound réagit au contact de certaines personnes. En général, les lévriers excellent dans l’art de juger à la première impression…

Gémissements et grognements

Avant d’entendre le premier aboiement, vous risquez fort d’entendre des gémissements de satisfaction lorsque votre Greyhound se couche sur un lit douillet ou certains grognements s’il vous arrive de caresser votre compagnon sur un endroit bien particulier, souvent derrière l’oreille ou même à l’intérieur de l’oreille! Rassurez-vous ! Votre chien n'est pas malade, il est simplement… content.

Les grondements

Je vous l’accorde, c’est effrayant à entendre ! Le profond grondement du Greyhound, oui oui, celui qui vient du tréfonds de la cage thoracique, qui vibre d’une note grave et basse… Vous saisissez ? Le grondement, même le plus effrayant ne signifie pas forcément une menace. Tout dépend de quelle posture corporelle il s’accompagne. Décodons ensemble...

  1. Vous avez envahi un espace personnel. Vous avez peut-être dérangé votre Greyhound pendant qu’il dormait ou qu’il somnolait. Beaucoup de Greyhounds dorment avec les yeux ouverts. Vous pensiez que votre lévrier était éveillé, mais non. La phrase « ne réveillons pas le chat qui dort » peut parfaitement s’appliquer aux Greyhounds…
  2. Certains Greyhounds grondent lorsqu’ils sont enlacés, embrassés, voire lorsqu’une main « intrusive » reste trop longtemps positionnée sur leur corps, souvent à un endroit stratégique comme le crâne ou les épaules. Certains lévriers vont s’opposer à cette invasion de leur espace personnel, plus précisément si c’est un enfant qui agit ainsi.
  3. Le Greyhound va gronder lorsqu’il est bousculé, manifestation d’une douleur ou d’une gêne. Les vieux chiens sont particulièrement sensibles.
  4.  Certains Greyhounds grognent pour jouer. La plupart ne sont pas des aboyeurs et semblent communiquer davantage avec un assortiment de sons gutturaux que par un aboiement somme toute très commun. Très souvent, ce grognement est associé aux postures d’invite au jeu, la croupe en l'air, les coudes au sol et la queue frétillante. Certains grognent, remuent la queue, et font claquer leurs pieds quand ils veulent votre attention. Lorsque qu’ils jouent entre eux aussi, vous savez, ces poursuites impétueuses entre Greyhounds… Il n'y a pas de méchanceté ici. Cela fait partie de l’excitation de la course. D’ailleurs, nous vous encourageons à faire porter à vos Greyhounds des muselières durant leurs jeux en liberté : leur peau est tellement fine et une déchirure dans le feu de l’action est si vite arrivée…
  5. Encore plus intéressant, certains vont grogner tout en produisant des sons « maaahaaahooo »… comme si votre Greyhound essayait de prononcer les voyelles. Pourquoi ? Je n’en sais rien… mais amusez-vous, lancez-vous dans la conversation et répondez à votre Greyhound sur le même mode !

Pleurs, chants, sirènes...

Les pleurs font partie du langage. Curieusement, le pleur « miiiouh… miiiouh » est souvent précurseur à un grand numéro solo, voire à un chœur des Greyhounds, si vous en avez plusieurs. Bien sûr, les pleurs traduisent également un malaise de l’animal : « Je suis malheureux», «je suis seul», « occupez-vous de moi »ou «j'ai mal».
Si plusieurs Greyhounds vivent avec vous, vous aurez tôt fait de découvrir qu’ils forment une véritable chorale, chacun avec sa propre tessiture, allant de la soprano à la basse. Ce chant, proche de celui des loups, peut commencer à l’improviste ou être provoqué par une sirène ou si d’autres chiens hurlent aux alentours. Cela peut également survenir à un moment particulier de la journée. Quand on l’entend pour la première fois, c’est sûr, cela peut… effrayer. Mais une fois qu’on en a l’habitude, comme pour les « sourires »  toutes dents dehors, cela peut devenir un jeu pour tout le monde… à part pour les voisins, bien sûr. Que signifient ces hurlements ? Ni un danger, ni une menace, ni un glas. Sans doute pour traduire l’appartenance à une communauté et dire « OK, je suis là, nous sommes tous là, et tout va bien. »

Le Greyhound...

Puissance, élégance, noblesse, loyauté... Un grand lévrier qui sait se faire discret. Un athlète calme et facile à vivre... Un compagnon fidèle, pour la VIE !

Contact

Nathalie CLOUX

1, rue des Pierreries

89500 Marsangy

 

03.86.64.14.90

06.81.53.68.15

 

nathalie.cloux@gmx.fr

 

english spoken

si parla anche un po l’italiano

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Nathalie Cloux - Inchydondey Memories Greyhounds